Problème d’insectes dans vos plantes d’intérieurs?

Problème d’insectes dans vos plantes d’intérieurs?

Peu présents pendant la belle saison, les insectes nous font parfois la vie dure (et à nos plantes) pendant l’hiver. Les tétranyques, pucerons et cochenilles peuvent élire domicile sur le feuillage de vos plantes. Certaines plantes sensibles demandent plus de surveillance : hibiscus, palmiers, crotons, agrumes, lierres, cactus et succulentes, etc. Il faut alors redoubler de vigilance. Quelques pulvérisations de savon insecticide règlent bien souvent le problème. Pour les cochenilles (petites formes blanches qui laissent une trace rouge lorsqu’écrasées), un coton-tige imbibé d’alcool à friction dilué à 50% avec de l’eau peut être utile pour les déloger et les rendre plus vulnérables à l’application de savon insecticide.
Problèmes de sciarides (les petites mouches qui ressemblent à des mouches à fruits)?

Sachez que ce n’est nullement dommageable pour les plantes d’intérieur. Les adultes (mouches noires) pondent sur le terreau des plantes d’intérieur. Les larves sont beaucoup plus présentes dans les terreaux contenant du compost (allô les terreaux pour l’extérieur!) ou des écorces en décomposition ainsi que ceux qui ne sèchent pas entre les arrosages. Assurez-vous de laisser sécher le dessus du terreau entre les arrosages, d’utiliser un terreau conçu pour les plantes d’intérieur et de choisir un contenant qui présentent des trous de drainage pour laisser évacuer le surplus d’eau. Videz la soucoupe après l’arrosage. Si vous n’en pouvez plus de les voir virevolter, installez des pièges collants jaunes qui trapperont les adultes et les empêcheront de retourner pondre dans le terreau des plantes.

Pour s’assurer de bien identifier le problème, n’hésitez pas à vous rendre en jardinerie pour un diagnostic précis.

X